#TutorielExcel - Apprendre à utiliser Excel comme un couteau suisse #5 : Table de Pythagore (suite et fin)

7 Octobre 2017 , Rédigé par Zamba Synkin Publié dans #Carte blanche à, #Tech' Net & Code, #e-Learning, #Dico exquis anti-mystification

À ce stade, je vous propose de poursuivre en saisissant le titre de l'atelier: Table de Pythagore.

Apprendre à utiliser Excel comme un couteau suisse #5 : Table de Pythagore (suite et fin)
Apprendre à utiliser Excel comme un couteau suisse #5 : Table de Pythagore (suite et fin) - Figure1

Pour ce faire, nous allons fusionner les cellules allant de A1 à K1 (pointez la cellule A1 et sans relâcher la souris faites un glisser-déplacer (1) jusqu'à la cellule K1). Nous restons et nous nous déplacer uniquement sur la ligne 1. Maintenant, allez dans le ruban, faites un clic gauche sur le petit triangle pour dérouler les options cachées (2), puis cliquez sur Fusionner et centrer (3).

Apprendre à utiliser Excel comme un couteau suisse #5 : Table de Pythagore
Apprendre à utiliser Excel comme un couteau suisse #5 : Table de Pythagore (suite et fin) - Figure 2

Saisissez le titre Table de Pythagore (1), choisissez la Police Calisto MT (2), la taille 16 (3), mettez-le en gras (4) et choisissez le bleu (5). Pour rappel, l'objectif est de reproduire cette table à l'identique. Il va de soi que quand vous aurez compris le principe, eh bien, vous pourriez jouer votre propre partition !

Apprendre à utiliser Excel comme un couteau suisse #5 : Table de Pythagore (suite et fin)  - Figure 3
Apprendre à utiliser Excel comme un couteau suisse #5 : Table de Pythagore (suite et fin) - Figure 3

Pointez la cellule A3 et saisissez-y le nombre 1, puis allez à la cellule à A4 et saisissez-y 2. Maintenez sélectionnez les 2 cellules en prenant soin de placer le curseur à l'angle inférieur droit pour faire apparaître le signe + que l'on appelle aussi la Poignée de recopie.

Apprendre à utiliser Excel comme un couteau suisse #5 : Table de Pythagore (suite et fin)  - Figure 4
Apprendre à utiliser Excel comme un couteau suisse #5 : Table de Pythagore (suite et fin) - Figure 4

Comme l'écart entre les contenus de A1 et de A2 est de 1, Excel va incrémenter les contenus des cellules  suivantes (A5 jusqu'à A12) de 1 aussi. Il s'ensuivra la Figure 5, ci-dessous.

Apprendre à utiliser Excel comme un couteau suisse #5 : Table de Pythagore (suite et fin)
Apprendre à utiliser Excel comme un couteau suisse #5 : Table de Pythagore (suite et fin) - Figure 5

Il est à noter que, pour l'heure, on a travaillé exclusivement sur une partie de la colonne A et que l'on n'a crée aucune formule. Tout le travail d'incrémentation ou de la suite automatique a été effectué par la célèbre Poignée de recopie d'Excel.

Apprendre à utiliser Excel comme un couteau suisse #5 : Table de Pythagore (suite et fin)
Apprendre à utiliser Excel comme un couteau suisse #5 : Table de Pythagore (suite et fin) - Figure 6

Poursuivons (Figure 6) en faisant la même opération mais cette fois-ci sur une partie de la Ligne 1. Nous allons prendre la plage B1:K1 (cellules allant de B1 à K1). Il en résultera la Figure 7, ci-dessous.

Apprendre à utiliser Excel comme un couteau suisse #5 : Table de Pythagore (suite et fin)
Apprendre à utiliser Excel comme un couteau suisse #5 : Table de Pythagore (suite et fin) - Figure 7

Que nous reste-t-il à faire ? Eh bien, les formules à créer! Allons-y de ce ce pas. Je vous propose de commencer par créer la table la plus simple à savoir la table de 1. (Figure 1).

 Apprendre à utiliser Excel comme un couteau suisse #5 : Table de Pythagore
Apprendre à utiliser Excel comme un couteau suisse #5 : Table de Pythagore - Figure 8

Pour ce faire, pointez la cellule B3 (1) depuis laquelle nous nous déplacerons jusqu'à la cellule K3. Après quoi, allons dans la barre de formule pour y saisir notre 1re formule formule 1*B2 (se lit 1 multiplié par le contenu de B2). Or, pour l'heure le contenu de B2 est égal à 1. Et donc 1*B2 = 1! (Figure 8).

Nous allons, à nouveau, faire apparaître la poignée de recopie en positionnant la souris au coin inférieur gauche de la cellule B3. À l'apparition du signe +, faites un glisser-déplacer jusqu'à la cellule K3, comme dans la Figure 9.

Apprendre à utiliser Excel comme un couteau suisse #5 : Table de Pythagore
Apprendre à utiliser Excel comme un couteau suisse #5 : Table de Pythagore - Figure 9

Toutes les formules suivantes dépendent de l'adresse de la cellule où été saisie la première formule. C'est une fonctionnalité puissante d'Excel connue sous le nom de Références relatives, dont nous nous servirons à maintes reprises dans nos Ateliers à venir. C'est la raison pour laquelle j'en décline tous les détails. Voyons ce qu'il en est des formules de B3 à  K3:

B3=1*B2, C3=1*C2, D3=1*D2, E3=1*E2, F3=1*F2, G3=1*G2, H3=1*H2, I3=1*I2, J3=1*J2, K3=1*K2. C'est grâce à la puissance de la fonctionnalité de Références relatives que toutes ces formules ont été déduites et créées par Excel presque d'une seule traite. Nous n'avons eu besoin que de créer la première formule mise dans B3. Mais, attention, il ne faut pas se tromper dans la première formule sinon bonjour les dégâts! Eh oui, tout sera faux bien évidemment. 

Lire la suite :

Partager cet article

Commenter cet article