#TutorielExcel - Apprendre à utiliser Excel comme un couteau suisse #2: Découverte de l'interface de travail

30 Août 2017 , Rédigé par Zamba Synkin Publié dans #Dico exquis anti-mystification, #e-Learning

TutorielExcel - Apprendre à utiliser Excel comme couteau suisse : Découverte de l'interface #2
TutorielExcel - Apprendre à utiliser Excel comme couteau suisse : Découverte de l'interface #2

Pour rappel :

Avant d'aller plus avant dans ce billet, je vous rappelle, ci-dessous, le prérequis, pour bien suivre ce tutoriel et s'approprier les subtilités de ce puissant logiciel de la firme de Redmond : 

  • Ê​​​​tre franchement motivé(e)
  • Avoir des notions rudimentaires de Word
  • Avoir un ordinateur équipé d'Office 2016 (puisque Excel est un logiciel propriétaire de la firme de Redmond)

Quand on lance pour la première fois Excel 2016, eh bien, on a droit à cette interface ventilée en 2 volets. Comme nous n'avons encore rien fait, il est normal que le volet de gauche sur fond  (1) vert soit dépourvu de liste de classeur.

Pour ce qui est du volet de droite, remarquons qu'il est composé de plusieurs couches dont une bonne partie est masquée, mais rassurez-vous, nous n'en avons pas besoin pour l'heure. Passons-les en revue au pas de charge:

  • La (2) permet de chercher des modèles en ligne,
  • la (3) est celle sur laquelle nous allons cliquer pour rentrer dans la vif du sujet. Autrement dit, commencer à créer nos propres classeurs,
  • la (4) vous donnera un aperçu des fonctionnalités d'Excel,
  • la (5)(6) et les masquées sont des modèles dont vous pourriez vous inspirer, à l'occasion, pour en créer d'autres: les vôtres.

Je vous propose de cliquer de ce pas sur la (3). Il s'ensuivra cette interface d'accueil d'Excel.

#TutorielExcel - Apprendre à utiliser Excel comme couteau suisse : Découverte de l'interface #2
#TutorielExcel - Apprendre à utiliser Excel comme couteau suisse : Découverte de l'interface #2

C'est l'interface à laquelle vous aurez droit à chaque fois que vous allez créer un nouveau classeur. Précisons d'entrée qu'un classeur est composé d'au moins une feuille de calcul. Et une feuille de calcul est un tableau composé de plusieurs cellules. Et une cellule est le croisement d'une colonne et d'une ligne. À noter que chaque cellule est dotée d'une adresse unique. Exemple: la cellule A1 (se trouve à l'intersection de la colonne A  et  de la ligne 1). C'est le rectangle sur fond bleu situé au coin supérieur gauche de la Feuil1.

Lire la suite : 

Partager cet article

Commenter cet article