#CalamityRDC : Peur sur Kinshasa et terreur sur le Marché central du même nom

15 Juillet 2017 , Rédigé par Zamba Synkin Publié dans #Echos de la vie quotidienne Congo & Diaspora, #Focus sur le mal Congolais

En RDC, il se passe tant de choses édifiantes, qui donne des sueurs froides, au fil des jours, qu'il y a tout lieu de dire que le pays est devenu une contrée où règne la loi de la jungle. Pour vous en convaincre et illustrer notre propos, nous avons sélectionné ces informations que nous vous invitons à archiver et à partager autour de vous:

  Les symboles du pouvoir attaqués 

 * Hier, aux environs de 13 h 30,  un groupe de personnes, munies d'armes à feu, non encore identifiées ont attaqué, les autorités administratives du plus grand marché du pays. Le bilan officiel et provisoire fait état de 3 morts dont l'administratrice du marché (et membre du PPRD), Mme Chantal Mombi Mboyo, et un responsable de la police, d'une part et de 6 policiers grièvement blessés, d'autre part.

À noter que pour l'heure on ne sait rien sur le mode opératoire de ce commando. Mais, d'après le porte parole de police nationale: "les forces de la police sont à la poursuite des dits assaillants." Comprenne qui pourra !

Communes de Kinshasa et Barumbu
Communes de Kinshasa et Barumbu

* Du reste, pour ce qui est des dégâts matériels, le porte parole de la Police Mwanamputu dénombre 2 postes de police ont été incendiés: celui du poste Rail dans la commune de Kinshasa et celui du poste de police Delmaux à Barumbu.

 La ligue des Jeunes du PPRD pour l'instauration de l'état d'urgence

 * Comme les autorités sensées assurer la sécurité de nos compatriotes sont dépassées les attaques et évasions multiformes dont les institutions font l'objet, elles se sont rabattues sur le leader de ce pseudo-parti en la personne de Patrick Nkanga, une valeur sûre, de l'ex-Majorité présidentielle (MP), qui a le vent mauvais en poupe et qui a sorti de son chapeau une idée pour le moins "abracadabrantesque": "l'instauration de l'état d'urgence pour contenir l'insécurité sur toute l'étendue du territoire." 

Eh oui, ces gens-là ont ceci de spécial qu'ils osent tout et c'est d'ailleurs à ça qu'on les reconnait, pour paraphraser le régretté Michel Audiard !  

Attaque à la Réserve de Faune à Okapis (RFO)

Attaque à la Réserve de Faune à Okapis (RFO)
Attaque à la Réserve de Faune à Okapis (RFO)

C'est un autre drame qui a eu lieu au pays et passé sous silence sur l'autel de l'attaque du Marché central de Kinshasa. D'après l'Administrateur du Territoire de Mambassa, le vendredi 14 juillet, des hommes armés identifiés comme des miliciens Maï-Maï ont tué au moins 5 personnes (4 éco-gardes et 1 pisteur) dans la RFO, lors d'une attaque dans le secteur de Bapela (Ituri).

À noter que cette autre  information dramatique nous a été rapportée et détaillée par nos confrères de l'Actualidé.cd

 

Partager cet article

Commenter cet article