#CalamityRDC : Triste pays sans boussole - "Le pays de la misère"

18 Mars 2017 , Rédigé par Zamba Synkin Publié dans #Echos de la vie quotidienne Congo & Diaspora, #Focus sur le mal Congolais

Immondices à Kinshasa

En RDC, il se passe tant de choses édifiantes, qui donne des sueurs froides, au fil des jours, qu'il y a tout lieu de dire que le pays est devenu un bateau ivre. Pour vous en convaincre et illustrer notre propos, nous avons sélectionné ces informations que nous vous invitons à découvrir et partager autour de vous :

  • Les immondices en veux-tu en voilà dans les communes de la Capitale

Nous ne cessons de regretter le temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître. La belle époque où nos maîtres d'école nous apprenaient qu'"après la pluie c'était le beau temps". Et c'était vrai! Cela semble remonter à une éternité. Depuis deux décennies, sur toute l'étendue du territoire du pays, après la pluie, c'est la catastrophe assurée. Les rivières sont bouchées par des déchets de toute sorte, si bien l'eau ne coule plus. 

La rivière Makelele

  • Retour sur les tueries des adeptes de Kamwina Nsapu

Après franchi la haie de l’inconscience et du ridicule, les autorités congolaises ont rétropédalé en ordonnant une enquêté sur ces tueries. Ainsi lors d’un point de presse, de ce jour, l’’auditeur général des FARDC, le Général major Joseph Ponde Issambwa, a annoncé l’arrestation de 7 soldats de la FARDC, après que la vidéo de cette tuerie a été mise sur Internet: "Il s’agit de Major Nyembo, celui qui commandait les opérations, Major Bitshunda Martin Pitshou, commandant en second des opérations, Capitaine Séraphin Palimbio, chef de la première section pendant les opérations, Lieutenant Silavuvu Dodokolo, fusilier pendant les opérations, adjudant-chef Mohindo, bien que n’ayant pas fait partie de l’expédition, a pourtant été surpris en possession d’une copie de la vidéo lui transmise par le sergent Major Mameno Katembo, lui-même aussi fusilier de la première section, auteur de l’enregistrement vidéo et l’adjudant deuxième classe Amani, fusilier de la première section ».

  • Flambée de 400% du prix d'électricité dans la commune de Kitambo

Poteau électrique

Il faut vivre dans le quartier de Kintambo-Vélodrome, dans la commune de Kintambo, pour le croire et ne pas en rire. En effet, en l'espace de 3 mois, la note d'électricité est passée de 10$ à 40$, sans raison apparente!  En RDC, les autorités (de la SNEL comme celles des institutions) osent tout et c'est d'ailleurs à ça qu'on les reconnait pour paraphraser encore une fois de plus le regretté Michel Audiard. A ce jour, nous ignorons les raisons de cette augmentation exponentielle de ce bien de première nécessité.

  • Commune de Lemba (quartier Salongo): L'eau potable ne coule plus de robinets depuis 2 semaines

Pénurie d'eau à Lemba

La vétusté des tuyaux dont le Regideso n'assure plus la maintenance depuis de lustres (sans doute depuis le départ des Belges), tout en continuant de faire payer les factures de consommation d'eau à ses abonnés ayant élu domicile dans cette commune. On marche sur la tête. Bref, pour s'approvisionner en cette denrée de première nécessité a pris des allures d'un parcours de combattants. C'est le système D sous sa forme extrême.

  • Quel est le bilan du Premier ministre Samy Badibanga ?

Pour rappel, le toujours Belge Samy Badibanga et transfuge de l'UDPS a été nommé Premier, depuis le 17 novembre 2016, dans le cadre de l'accord dit de la Cité de l'UA, au grand dam de Vital Kamerhe qui s'y voyait déjà. Son bilan tient dans un dé à coudre.

  • Le mystère reste entier sur les fosses communes de Maluku

Fosses communes de Maluku

  Pour mémoire:

          Le remarquable travail de Fabien Kusuanika de TV Tshangu

  

Nous voilà le 19 mars 2017 et toujours rien. Absolument rien. En effet, deux ans se se écoulés sans que les autorités de la RDC ne lèvent le moindre coin de voile sur les fosses communes de Maluku. Quid de la décision des autorités actuelles du pays ? Et comble de l'incroyable, les animateurs de l'opposition ne s'en préoccupent pas non plus. Loin de là. Qui pis est, nous avons appris, toujours dans le registre macabre, qu'au moins 8 fosses communes découvertes par des habitants de Tshimbulu, chef-lieu du territoire de Dibaya.

Partager cet article

Commenter cet article

Manuel Costa 18/03/2017 20:44

Percentage of the patient population for which any particular drug is ineffective
https://producaoindustrialblog.wordpress.com/2017/03/15/percentage-of-the-patient-population-for-which-any-particular-drug-is-ineffective/
Manostaxx