#CalamityRDC : Triste pays sans boussole - Massacre filmé " avec un téléphone portable" au Kasaï

20 Février 2017 , Rédigé par Zamba Synkin Publié dans #Echos de la vie quotidienne Congo & Diaspora, #Focus sur le mal Congolais

Kasaï RDC

En RDC, il se passe tant de choses édifiantes, qui donne des sueurs froides, au fil des jours, qu'il y a tout lieu de dire que le pays est devenu un bateau ivre. Pour vous en convaincre et illustrer notre propos, nous avons sélectionné ces informations que nous vous invitons à découvrir et partager autour de vous :

  •   Des FARDC auraient-ils perpétré un massacré au Kasaï ?

 

  • Les hommes en uniforme achèvent ensuite leurs victimes, parmi lesquelles trois femmes, et insultent les cadavres. La vidéo en montre pas moins de vingt. Quelques hommes tiennent encore un lance-pierre ou un bâton.

    On vous laisse vous forger votre propre opinion en visualiser la vidéo. Attention, âmes sensibles, s'abstenir. Que voit-on dans cette vidéo ? On y voit notamment des hommes en uniforme des FARDC tiraient sur un groupe d'hommes, chantant en tshiluba et détenant des lance-pierres ou des bâtons.

Pour rappel, le Kasaï  (centre du pays) s'est érigé en un des foyers de contestation depuis septembre 2016, après que Kamwina Nsapu, un chef coutumier a été abattu lors d'une opération militaire. A noter que depuis lors, le bilan macabre s'élève à au moins 200 morts.

     Des explications de Fabien Kusuanika à suivre (TV Tshangu)

 

Qu'en pensent les autorités? Dans un premier temps, Lambert Mende est monté au créneau pour dire que cette vidéo n'était rien d'autre qu'un "montage grossier", signée Katumbi. Après quoi, il a concédé le fait que des soldats congolais ont commis des "excès" en réprimant la rébellion Kamwina Nsapu. Et de poursuivre: deux d'entre eux, un officier et un sous-officier, étaient poursuivis par la justice militaire.

Pour le reste de l'actualité, nous vous laissons le découvrir sur Top Congo.

Partager cet article

Commenter cet article