Le jargon du jour décortiqué: Se prendre une soufflante #2

12 Janvier 2017 , Rédigé par Zamba Synkin Publié dans #Dico exquis anti-mystification, #Carte blanche à

Mis à jour : le 12/01/2017

Se prendre une soufflanteC'est une expression aussi familière que se faire remonter les bretelles. Ou encore se faire souffler dans les bronches. En revanche, se faire réprimander est de bonne facture pour les amateurs du langage soutenu.

Rapporté à l'actualité de la RDC: Force est de dire que Mme Eve Bazaïba, ci-devant, élue Députée Nationale du territoire de Basoko (province Orientale) depuis 2011, s'est pris une soufflante, par ses pairs du FRC (Front républicain pour le respect de la Constitution), du fait qu'elle traîne les pieds (deux pas en avant, trois pas en arrière) pour signer l'accord du Centre interdiocesain (du 31 décembre 2016), alors qu'elle a de bout en bout contribué à son élaboration, avec la bénédiction des prélats catholiques. Ce faisant, elle donne du grain à moudre aux faucons de l'ex Majorité présidentielle (MP) qui reprochent cyniquement audit accord son manque "inclusivité".

Partager cet article

Commenter cet article