RDC : Retour sur l'étouffement dans l’œuf du meeting du 05 novembre dernier

8 Novembre 2016 , Rédigé par Zamba Synkin Publié dans #Echos de la vie quotidienne Congo & Diaspora, #Focus sur le mal Congolais

Place TriomphalLe déploiement, par "les autorités du pays", de l’arsenal anti-émeutes, des unités de la police à tous les points stratégiques et à tous les points chauds de la Capitale s’était assigné comme objectif d’étouffer dans l’œuf tout mouvement des militants ou sympathisants qui, à l’appel du Rassemblement, projetaient de se rassembler à la Place Triomphal. Et, à dire vrai, la Majorité présidentielle (MP) a plutôt réussi son coup. Si bien qu’aucun militant n'a pu atteindre ce point de chute. Où il a été opportunément organisé, a-t-on appris, un tournoi de foot « prévu de longues dates » et qui a duré 11 heures (de 6 h du matin à 17 h )!

Au sein de la MP, on jubile et on fourbit ses armes pour un bis repetita, pour le prochain round, comme l’a annoncé Thierry Mosenopo, un des communicants de la MP : « Ils ont échoué à braver la police, et même le 19 novembre prochain, ils ne feront rien ». De surcroît, Alain Atundu, l’ex-mobutiste devenu Kabila compatible, ne s’est pas privé pas de tirer à boulet rouge sur l’ONU :

«L’allure discriminatoire de cette déclaration qui ne vise manifestement qu’à soutenir le Rassemblement, risque d’une part, de radicaliser ce mouvement qui vise ne réalité à défier l’autorité de l’Etat au mépris des droits fondamentaux de la personne humaine, d’autres part, de créer une tension inutile et hautement préjudiciable entre les forces de l’ordre et les militants du Rassemblement (…) »

Et de poursuivre, sans rire sinon intérieurement:"« En effet, lorsque, par deux fois, l’autorité urbaine de la ville de Kinshasa a interdit à la Majorité présidentielle d’organiser ses manifestations politiques de masse, prévues et portées à sa connaissance, aucune voix ne s’est levée pour plaider la cause de la Majorité présidentielle (…) » Bien évidement, le porte-parole de la MP a passé sous silence le fait que le signal de RFI était coupé et celui de Radio Okapi brouillé. Eh oui, pour rappel, ces gens-là osent tout et c'est d'ailleurs à ça que l'on reconnait !

Pour ce qui est de la qualité et du profil des équipes, rien d’exceptionnel à signaler si ce n’est la prestation d’un latéral droit qui a enchaîné et réussi, nous dit-on, 12 retournées acrobatiques au double motif qu’il se les était imposées et qu’il ambitionnait d'être le meilleur d’entre eux en espérant que l’écho de sa prestation parviendra aux oreilles des recruteurs éventuels du TP Mazembe, sur le toit du football africain.

Du côté du Rassemblement, force est de reconnaître que l’on barbote dans la frustration. Mais, on promet que ce coup dur ne va pas changer la physionomie de la mobilisation et que les jours à venir ne seront pas un long fleuve tranquille pour la Kabilie et ses flatteurs XXL. Ne s’avouant pas vaincu, loin de là, les leaders de ce mouvement ont donc reprogrammé un autre meeting le 19 novembre.

Lire aussi:  

Bras de fer entre le Rassemblement et la Police pour la tenue (ou non la tenue) du meeting Place Triomphal

Partager cet article

Commenter cet article