#Calamityrdc7 :Tant va la RDC à l'eau qu'à la fin elle se casse #7

29 Novembre 2016 , Rédigé par Zamba Synkin Publié dans #Echos de la vie quotidienne Congo & Diaspora, #Focus sur le mal Congolais

Les élèves de l'Athénée de la GombeEn RDC, il se passe tant de choses édifiantes, au fil des jours, qu’il y a tout lieu de dire que le pays continue de marcher sur la tête. Pour vous en convaincre, nous vous proposons une 7ème sélection d'événements de ces derniers jours, qui nous ont donné des sueurs froides.

Gageons que ces articles permettront au commun des congolais de comprendre, un tant soit peu, les raisons pour lesquelles notre pays est devenu un bateau ivre. Nous vous invitons vivement à partager ce billet et à l'archiver.

  • Les élèves de l'Athénée de la Gombe vent debout contre la spoliation d'une partie de leur école

Que l'on soit émotionnellement ou non lié à l'Athénée de la Gombe (ex-Kalina) ou pas, on ne peut pas accepter que les autorités de la ville de Kinshasa cèdent une partie de ce patrimoine public à la Chine, quand bien même les Chinois se proposent de construire, en contrepartie, un immeuble sur le site Tembe na Temble au profit de l'inspection (Ministère de l'éducation nationale). On est dans un pays des fous où l'on marche sur la tête. Un grand bravo à ces jeunes lycéens qui ne se sont pas laissés faire. Qu'en pensent le nouveau Premier ministre, Samy Badibanga ? Et Joseph Kabila ? Et les leaders du Rassemblement arôme Genval? Et Vital Kamerhe? 

  • Tanganyika : 152 écoles incendiées

Des conflits ethniques à n'en plus finir entre les bantous et les pygmées avaient déjà fait une trentaine de morts, il y a à peine quelques jours, sans que les autorités du pays ne s'en émeuvent. Ce n'est pas la Place Triomphal! Visiblement, comme si cela ne suffisait pas, ces frères ennemis s'en sont pris aux écoles, en en incendiant 132. À noter que les Pygmées réclament leur rond de serviette dans le prochain gouvernement Badibanga. 

  • Nord-Kivu : Au moins 30 civils massacrés à Lubero

Aux dernières nouvelles, ce massacre a été commis par des miliciens Maï Maï Mazembe. RFI a consacré un article spécial sur ces tueries, que l'on vous conseille pour vous permettre de vous forger votre propre opinion: Un an de violences dans le Lubero.

  • Autres informations en bref

*Glissements en veux-tu en voilà à Lubumbashi. En effet, des agents de la Générale des carrières et des mines (GÉCAMINES) travaillent pour des prunes dans la mesure où ils n'ont pas perçu leurs salaires depuis 10 mois. Qui plus est, 250 médecins du secteur public n'ont pas vu la couleur de leurs primes de risque. Ont-ils été sanctionnés ou roulés dans la farine gouvernementale ? La question mérite d'être posée, vous en conviendrez n'est-ce pas !  

* Le signal de RFI est toujours coupé en RDC au motif que cette radio très écoutée, pour des raisons que chacun devinera aisément, donne de manière exagérée la parole aux opposants, diffuserait de fausses informations et, de plus, propage des appels à la haine. Nos autorités osent tout et c'est d'ailleurs à ça que l'on reconnait !

* Les acteurs ou animateurs du Rassemblement arôme Genval ont ces jours-ci eu du mal accorder leurs violons, et donc à parler à l'unisson. Est-ce dû au fait que la pression internationale s'accentue tant sur Joseph Kabila que sur Etienne Tshisekedi, pour éviter le chaos, après le 19 décembre 2016 ? Les prochains jours nous le diront. 

 

 

Partager cet article

Commenter cet article