Atundu au dialogue de la Cité de l'UAAu menu : l’accord politique en RDC qui prévoit le maintien de Kabila au pouvoir jusqu'en avril 2018, la tension à Kidal, dans le nord du Mali, et l’affrontement à La Haye entre la Guinée équatoriale et la France autour des biens mal acquis.

En RDC, un accord a été conclu entre la majorité et une frange minoritaire de l'opposition. Il prévoit le maintien au pouvoir du président Kabila jusqu'en avril 2018 et un poste de Premier ministre pour l'opposition. L'accord a été rejeté par la majeure partie de l'opposition qui a boycotté ce dialogue politique, et par la France. Paris estime "qu'il ne règle rien et qu'il y a des risques d'escalade".