RDC: Feu vert de Kimbuta pour la marche populaire du 19 septembre 2016

18 Septembre 2016 , Rédigé par Zamba Synkin Publié dans #Echos de la vie quotidienne Congo & Diaspora

Préavis à Kabila
Préavis à Kabila

Sous la pression, "cocotte-minute", des États-Unis, le gouverneur de la ville de Kinshasa, André Kimbuta a répondu favorablement à la demande du Rassemblement arôme Genval d'organiser une marche le lundi 19 septembre pour dire fermement à Joseph Kabila que l'époque de présidence à rallonge est révolue.

Pour rappel, personne ne sait à l'heure actuelle quand sera organisée l'élection présidentielle, de concert avec les législatives nationales et provinciales. Dans la mesure où Corneille Nangaa, président de la Ceni (Commission électorale nationale indépendante) s'est retranché derrière la ligne Maginot estampillée Cour constitutionnelle pour solliciter un report de la convocation du scrutin.

Bref, vous l'aurez bien compris, on tourne volontairement en rond. On tente de mener les Congolais en bateau dans l'espoir de gagner du temps pour rebondir.

Jeunes Congolais en colère
Jeunes Congolais en colère

Déboussolées, gênées aux entournures, faisant face à une fronde qu'elles avaient à tort sous-estimées, les autorités Congolaises arrêtent à tout de bras notamment à Lubumbashi, exhibent comme par hasard leur arsenal anti-émeute Boulevard du 30 juin, se remettent à tu et toi avec une frange de Kuluna pour des raisons que chacun devinera aisément.

Pour sa part, Joseph Kabila a envoyé son conseiller diplomatique, Barnabé Kikaya, en mission aux Etats-Unis pour que les sanctions américaines annoncées, contre les 36 sociétaires de la Majorité présidentielle, dans les prochains jours ne soient pas appliquées. Et pourquoi donc ?

Protection du ventre oblige! Cette démarche remise en selle par "l'autorité morale" de ladite Majorité nous rappelle ce que nous enseignait le regretté Driss Chraïbi: "Mange et sois en paix ! Il n'y a rien de plus important que d'être en paix avec son ventre."

Dernier point à retenir : Les responsables du Rassemblement et le gouverneur de Kinshasa se sont accordés pour éviter la commune de la Gomme et la Ceni sur l’itinéraire de cette marche. En contrepartie de quoi, celle-ci partira de la Place de l’Échangeur jusqu’à la Place Triomphal, entre le stade des martyrs et l’avenue de l’enseignement. De là, 50 responsables du Rassemblement iront déposer leur mémo au siège de la Ceni.

Partager cet article

Commenter cet article