RDC: un nouveau massacre à Beni

14 Août 2016 , Rédigé par Zamba Synkin Publié dans #Focus sur le mal Congolais, #Echos de la vie quotidienne Congo & Diaspora

Un nouveau massacre à Beni
Un nouveau massacre à Beni

Les jours se suivent et se ressemblent dramatiquement à Beni. En effet, un nouveau massacre de civils, à la machette, a été perpétré de samedi par des groupes armés ougandais des ADF et le bilan provisoire de la société civile locale fait état de 51 morts et des dizaines de maisons brûlées.

À l'heure où nous mettons à jour cet article concernant ce bilan que l'on doit au remarquable travail de la société civile locale (lundi 15/08/2016, 18 h 48) le site de la Présidence de la République du Congo n'a même pas pris la peine de mentionner ce drame sur le portail officiel de ce site. Comme d'habitude, c'est Lambert Mende, qui prend la parole à la place du nommé Joseph Kabila, président de la RDC et autorité morale de la Majorité présidentielle. Tout y est à géométrie variable.

En effet, on préfère laisser trôner à la une dudit portail la photo de la rencontre Kagame-Kabila, du 13 août, lors de laquelle Kabila a donné une interwiew, pour le moins surréaliste, sur laquelle nous reviendrons dans les jour à venir. Il est des signes qui ne trompent pas, comme nous le professe la sagesse populaire.

Voici, pour l'heure, la sélection des articles que nous vous proposons pour en savoir davantage sur ce drame :

Et pour mémoire :

      Un documentaire de Arte qui s'interroge sur l'inefficacité de la Monusco

Mis à jour : 16/08/2016

Le site Internet de la présidence de la République démocratique du Congo a été mis à jour, hier, peu après la publication de notre billet et on y relève notamment ceci :

« Sur instruction de M. le Président de la République, le gouvernement décrète un deuil national de 3 jours prenant effet à partir de ce lundi 15 août. Les drapeaux seront mis en berne sur toute l’étendue du pays et les programmes des médias audiovisuels adaptés à la circonstance »

Site Internet Présidence RD C

Quand le nommé Joseph Kabila va-t-il se décider à prendre la parole pour s'adresser directement à toute la nation endeuillée pour la nième fois plutôt que de passer systématiquement par des tierces personnes ?

Partager cet article

Commenter cet article