RDC : Meeting de la Majorité présidentielle au stade Tata Raphaël en mode "baisse du dollar"

30 Juillet 2016 , Rédigé par Zamba Synkin Publié dans #Echos de la vie quotidienne Congo & Diaspora, #Focus sur le mal Congolais

Militants de la Majorité présidentielle
Militants de la Majorité présidentielle

Comme le souhaitaient les poids lourds de la Majorité présidentielle (MP), le stade Tata Raphaël était archi-plein tant de militants de toutes les composantes de ce parti politique que de dizaines de milliers de Kinois venus non seulement soutenir le dialogue, qui s'apparente pour l'heure à une Arlésienne politique locale, mais surtout réclamer haut et fort "la baisse du dollar".

Visiblement, les faucons de la MP, qui vivent dans leur tout d'ivoire, avaient tout prévu sauf ce cri de cœur massif émanant de la foule qui, elle, semble avoir gardé le pied sur terre malgré l'ambiance qui se voulait festive! Ces pauvres militants si naïfs ignorent assurément que, partout dans le monde, toute transaction libellée en dollar est soumise aux lois américaines.

Cette revendication était si clairement exprimée qu'il n'est pas besoin d'y rajouter de commentaire inutile. Cela dit, il convient de signaler que la MP actuelle, on s'en doutait, n'a pas lésiné sur les moyens ni sur les pressions pour faire grossir le nombre de participants à ce meeting. Ainsi des fonctionnaires étaient-ils obligés, d'après Radio Okapi, d'aller pointer au stade, sous peine de s'expliquer devant leur hiérarchie.

À tout prendre, trois questions s'imposent:

  • On ne sait pas comment les cadres de la MP vont s'y prendre pour faire baisser le billet vert, comme l'a scandé la foule?
  • On se demande aussi et à juste raison pourquoi les organisateurs de ce meeting ne se bougent-ils pas pour montrer leur solidarité à l'égard de nos compatriotes que l'on massacre à Beni ?
  • Enfin, pourquoi Kabila dont ces mêmes organisateurs soutiennent qu'il est populaire au pays a-t-il encore brillé par son absence ?

En complément :

            Meeting de la Majorité présidentielle au stade Tata Raphaël

Partager cet article

Commenter cet article