RDC: de l'opération Likofi aux sanctions ciblées #2

2 Juillet 2016 , Rédigé par Zamba Synkin Publié dans #Echos de la vie quotidienne Congo & Diaspora, #Focus sur le mal Congolais

L'opération Likofi aux sanctions ciblées #2
L'opération Likofi aux sanctions ciblées #2

Pour paraphraser le regretté Michel Audiard, eh bien, je dirai que les sociétaires de la Majorité présidentielle (M.P) et tous les flatteurs professionnels XXL qui gravitent autour osent tout et c'est d'ailleurs à ça que l'on les reconnait !

À preuve : Une association sans but lucratif estampillée Le Café Kinois dont nous avons appris qu'il "est un mouvement citoyen qui milite pour la paix dans la ville de Kinshasa" a écrit, le 24 juin dernier, au gouverneur de la ville du même nom, pour demander l'autorisation d'organiser une marche de soutien au Général Célestin Kanyama dont il convient de rappeler que les avoirs, détenus à l'étranger, sont gelés par le Trésor américain.

On aurait tant aimé voir ce mouvement exiger que les autorités du pays diligentent une enquête indépendante pour que la lumière fut faite sur les fosses communes de Maluku. Nous serions curieux de connaître la position officielle de Mapunga, un des responsables de cette association sur ce drame, qui a écornée l'image de la RD Congo, déjà si mauvaise, à l'échelle internationale.

Aussi aimerions-nous connaître la position de ce compatriote sur :

  • Les massacres, à répétition, de Béni.
  • Au moins 42 des Congolais tués lors des manifestations, de 19, 20 et 21 janvier 2015, contre le projet de loi électorale qui visait le report de l'élection présidentielle de décembre 2016.
  • Les respects des statuts de l'association Café Citoyen.

Lire la suite : De l'opération Likofi aux sanctions ciblées #3

Je vous laisse lire et télécharger en cliquant sur le trombonne ci-dessous la lettre de Mapunga.

 
Sur le même thème :

La lettre de demande d'une marche de soutien au Général Kanyama.

Partager cet article

Commenter cet article