Le revenu de base, un nouveau contrat social ?

13 Février 2016 , Rédigé par France 24, Arte & TEDx Publié dans #Autre regard, #C'est à voir et à revoir

Le revenu de base, un nouveau contrat social ?
Le revenu de base, un nouveau contrat social ?

Philippe CHALMIN (Économiste), Étienne GERNELLE (Directeur de la rédaction du Magazine Le Point) et Stéphanie TREILLET (Économiste et membre d'Attac) débattent du revenu de base, qui sera expérimenté en Finlande en 2016.

Emission présentée par Stéphanie Antoine sur France 24 le 11 décembre 2015.

Transition numérique, crise de l'emploi, mondialisation. Des mots qui inquiètent. Et si ces moments agités étaient l'occasion de se poser sérieusement la question du monde qui vient ? Activité, modèle social, fiscalité ...
C'est la promesse du revenu de base, défendu par le journaliste et militant Hugo Stéphan: un droit inaliénable, inconditionnel, cumulable avec d’autres revenus, distribué par une communauté politique à tous ses membres, de la naissance à la mort, sur base individuelle, sans contrôle des ressources ni exigence de contrepartie.

Journaliste de formation, Hugo est un touche-à-tout passionné par l’innovation politique et les nouveaux médias. Après avoir passé un an auprès du magazine de prospective Usbek & Rica, il a rejoint le Mouvement Français pour un Revenu de Base dont il est l’un des coordinateurs. Ex-Indigné, jeune entrepreneur, geek et idéaliste, Hugo s’efforce de vulgariser les grands sujets de société au travers de ses projets : revenu universel, mouvement maker, économie collaborative… toujours en quête de sens dans un monde en rapide mutation. Aujourd'hui il est convaincu que le revenu de base est une innovation économique et sociétale essentielle pour aborder le monde qui vient. 

  Le revenu de base pour refonder le rapport au travail | Anne-Béatrice Dupar

Avec le revenu de base inconditionnel, nous pouvons construire une société où chacun peut apporter sa contribution unique et où l’économie est au service de l’homme et de son environnement. C’est une nouvelle conquête sociale permettant d’adapter nos sociétés à la transformation numérique et à l’allongement de la vie.

Coach et facilitatrice en intelligence collective, Anne-Béatrice Duparc milite activement pour le revenu de base inconditionnel en Suisse et pour la votation populaire qui aura lieu sur ce sujet en 2016.

Membre du comité de BIEN-Suisse (Basic Income Earth Network) depuis 2009 et cofondatrice du groupe Génération RBI, elle a à coeur de construire une société où chacun peut apporter sa contribution unique et où l’économie est au service de l’homme et de son environnement.

Partager cet article

Commenter cet article