Ressources du Congo

Le jargon du jour décortiqué: ANR vs Kin ville-morte

26 Juin 2016 , Rédigé par Zamba Synkin Publié dans #Focus sur le mal Congolais, #Dico exquis anti-mystification

Agence nationale de renseignements
Agence nationale de renseignements

C'est l'Agence nationale de renseignements de la RdC, qui a ceci de très particulier qu'elle est dotée de pouvoirs XXL pour intimider et pourrir la vie à tous ceux qui osent, le plus simplement du monde, dire les choses telles qu'elles sont et non telles que la MP (Majorité présidentielle) actuelle, en pleine tempête et qui voit des nuages épais s'accumuler au-dessus de Kingakati, au fil des jours, voudrait qu'elle fut dite.

À preuve :

L'arrestation rocambolesque, dimanche 14 février 2016 vers 14 h 30, du député national Martin Fayulu, au motif que l'on a signalé la bagarre au siège de l'Écidé (Engagement pour la citoyenneté et le développement), sis au 198 l’avenue de l’Enseignement, dans la commune de Kasa-Vubu (Kinshasa), par des agents de ce service et des renseignements militaires. Il convient de signaler qu' il a été relâché vers 22 heures grâce à la pression notamment de l'Oncle Sam.

À noter que d'autres personnalités politiques congolaises, moins médiatiques, n'ont pas eu cette chance et donc croupissent toujours en prison.

Écoutons-le après sa libération. Édifiant.

Sur le même thème :

  • L'interview de Jean-Bertrand Ewanga (dont il faut rappeler qu'il a passé 1 an à la prison de Makala  pour avoir osé mettre en doute, publiquement, l'authenticité de la nationalité congolaise de Jospeh Kabila, lors d'un meeting à Ste-Thérèse dans la commune de N'djili, le 05 août 2015).

​En complément :

  • Ville-morte à Kinshasa : Pari réussi malgré les menaces de sanctions brandies par les autorités locales en direction notamment des fonctionnaires  et des commerçants.

                 Boulevard du 03 juin le 16/02/2016

          Rues, écoles désertées et administrations et boutiques fermées mais Mende nie l'évidence, bien évidemment.

 

Kinshasa ville-morte (16/02/2016) - boulevard du 30 juin.- Photos Eric Kinshasa ville-morte (16/02/2016) - boulevard du 30 juin.- Photos Eric

Kinshasa ville-morte (16/02/2016) - boulevard du 30 juin.- Photos Eric

Partager cet article

Commenter cet article

Agnif 18/02/2016 00:57

Voilà la preuve que ce gouvernement n’est pas démocratique et qu’il a pris le Peuple Congolais en otage. Souvenons-nous que ce gouvernement a pris le pouvoir la force et par la violence. Il dirige la RD Congo par la force et par la violence et il veut coûte que coûte rester au pouvoir par la force et par la violence. C’est une dictature dans laquelle les droits fondamentaux du Peuple Congolais sont bafoués et totalement inexistants.
Alors, ce régime autoritaire ne peut être chassé que par la force, par la REVOLUTION.

Z 18/02/2016 17:27

Bonsoir Agnif,

Vous avez si bien résumé la situation du pays. Je ne vois pas ce que je peux rajouter ! Tant bien que mal, nos compatriotes qui souffrent s'organisent au fil des jours pour faire plier ce régime.

Merci et à bientôt.