Franz Kafka : Le Procès #9/10

14 Janvier 2016 , Rédigé par France culture Publié dans #Fréquence Agora

Le Procès #9/10
Le Procès #9/10

Émission : “Fictions / Le Feuilleton”, diffusée du lundi au vendredi sur France Culture. Création radiophonique autour du “Procès” de Franz Kafka. 9ème épisode diffusé le 29 mai 2014. Traduction et adaptation radiophonique de David Zane Mairowitz
Conseillères littéraires : Emmanuelle Chevrière et Katell Guillou.
Réalisation : Michel Sidoroff

2014 est le 100ème anniversaire de l’écriture du “Procès” de Franz Kafka.
L'occasion de rappeler à quel point ce livre a été important dans la littérature du XXième siècle.

L'histoire est celle de Joseph K, antihéros, arrêté un beau matin "sans rien avoir fait de mal". Accusé d'une faute qu'il ignore par des juges qu'il ne voit jamais et conformément à des lois que personne ne peut lui enseigner, il va pousser un nombre ahurissant de portes pour tenter de démêler la situation. À mesure que le procès prend de l'ampleur dans sa vie, chaque porte ouverte constitue une fermeture plus aliénante sur le monde de la procédure judiciaire, véritable source d'enfermement et de claustrophobie.

Mais le projet de Kafka n'était pas de dénoncer un pouvoir tyrannique ni de condamner une justice mal faite. Le procès intenté à Joseph K. ne relève d'aucun code et ne peut s'achever ni sur un acquittement ni sur une damnation, puisque Joseph K. n'est coupable que d'exister.

Cette adaptation radiophonique de David Zane Mairowitz insiste sur l'humour singulier de Kafka très influencé par la tradition mystique et antirationnelle du monde juif d’Europe de l’Est. Elle met en œuvre la dualité entre la mélancolie la plus noire, et l’humiliation de soi - humiliation aussi lucide que cruelle -, et elle tente de mettre en lumière l'érotisme de l’univers de Kafka, un pan de son œuvre moins souvent évoqué.

9ème épisode

Avec :
Stéphane Valensi (K)
Audrey Meulle (Léni)
André Cazalas (L’aumonier)

Bruitage : Bertrand Amiel

Prise de son, montage et mixage : Bernard Lagniel et Emmanuel Armaing
Assistant à la réalisation : Guy Peyramaure

Source : France Culture

Partager cet article

Commenter cet article