Chute des prix du pétrole: un jeu dangereux?

8 Décembre 2015 , Rédigé par Geopolitis Publié dans #C'est à voir et à revoir, #Autre regard

Chute des prix du pétrole: un jeu dangereux?
Chute des prix du pétrole: un jeu dangereux?

En à peine six mois, la valeur du baril de pétrole a perdu plus de 50 % de sa valeur. Une chute comparable à celle qui a été observée au plus fort de la crise en 2009. La baisse actuelle s'explique à la fois par un ralentissement de la croissance économique en Asie et par une abondance d'or noir sur les marchés.

Les pays du Golfe, Arabie saoudite en tête, ont les vannes grandes ouvertes, la Libye a repris la production, mais l'abondance est surtout due aux pétroles et gaz de schistes produits aux États-Unis et au Canada. Une situation qui ne plaît pas à tout le monde. Si les pays importateurs retrouvent le sourire, certains pays producteurs de pétrole font au contraire la grimace, c'est le cas du Vénézuela, de l'Iran et de la Russie.

Quelles sont les manoeuvres politiques qui sous-tendent cette baisse abrupte des prix du pétrole? Va-t-on vers une stabilisation ou cette baisse peut-elle se poursuivre? Geopolitis décrypte le contexte géopolitique qui influe sur les cours du baril.

L'invitée : Valérie Lemaigre, économiste en chef à la Banque cantonale de Genève (BCGE).

Partager cet article

Commenter cet article