Ressources du Congo

Plaidoyer pour une double nationalité en RDCongo

8 Avril 2015 , Rédigé par K. B. NGANDY Publié dans #Carte blanche à

Plaidoyer pour une double nationalité en RDC
Plaidoyer pour une double nationalité en RDC

Les polémiques et autres débats qui se développent depuis plusieurs années en RDC mettent bien en lumière les enjeux politiques, socio-économiques et idéologiques sous-jacents à cette question.

En dépit des controverses qu’elles soulèvent, un plaidoyer pour une double nationalité s’impose à la RDCongo. Ceci pour des raisons politiques et économiques voire sociologiques.

La nationalité est une notion juridique dont les éléments sont plus ou moins connus de tous. C’est une reconnaissance d’un État qui confère le lien entre ce dernier et un individu. Cette nationalité est acquise soit par le sang (Jus sanguinis), lien d’origine des Parents, soit par le droit de sol (Jus soli), qui découle de la naissance, confortée le cas échéant par une certaine durée de résidence sur le territoire de l’État considéré.

Indépendamment de cette attribution d’office, généralement à la naissance de la nationalité de l’État, un certain nombre de procédures, comme la naturalisation, permette à un étranger d’acquérir cette nationalité.

Chaque État édicte souverainement les règles régissant l’attribution de sa nationalité et détermine ainsi quels sont ses nationaux. Il revient à cet effet à nos législateurs d’en décider au nom du peuple.

La réintégration peut aussi être un des modes retenu d’acquisition de cette double nationalité. C’est le cas en France pour des Africains ayant acquis la nationalité française à leur naissance alors que leur État étaient encore Colonies. A l’indépendance de leur pays, ces nationaux avaient perdu cette nationalité. Le droit français, à la demande de l’intéressé peut accepter cette réintégration.

On peut aussi pour simplifier les choses, décréter que tout Congolais de naissance ou ayant acquis la nationalité congolaise par le droit de sol pourra prétendre à une double nationalité par simple déclaration.

Aspirer à une double nationalité est une marque d’attachement à ses origines, mais cela n’est pas contradictoire avec une forte identité nationale du pays de sa nouvelle nationalité (Pays d’adoption).

Il importe aujourd’hui de reconnaitre et de respecter le pluralisme des identités, plutôt que de les concevoir comme les allégeances exclusives. Nous considérons que la double nationalité peut être une chance pour la RDCongo, de consolider la paix sur son territoire, de développer son économie, d’avoir une grande ouverture au monde… et de permettre ainsi à ses nationaux ayant la double nationalité de jouer au lobbying auprès du deuxième pays de leur attachement au nom de l’équilibre entre nations.

L’expérience ou les expériences acquise(s) à l’extérieur peut (peuvent) permettre d’apporter une contribution à l’édification du pays. Deux ou trois exemples peuvent suffire à soutenir notre propos.

Le cas des joueurs de football évoluant à l’étranger ayant la double nationalité qui jouent également pour les Léopards. Personne ne peut contester aujourd’hui leur apport au rayonnement de notre football en RDCongo comme dans le nouveau pays d’accueil.

Sans donner ici les statistiques, la diaspora Congolaise (notamment ceux qui ont acquis une nouvelle citoyenneté) investit beaucoup en RDCongo et apporte un plus pour le pays.

Nombreux sont aussi les Médecins Spécialistes œuvrant en Europe qui rentrent périodiquement en RDCongo, transmettent leur savoir et/ou apportent des soins spécialisés aux compatriotes restés au pays.

Le fait d’avoir acquis une nationalité étrangère n’altère en rien l’attachement que l’on peut avoir pour son pays d’origine, pour ses parents et frères restés au pays. Bien au contraire, cela renforce d’autant plus ces liens.

La double nationalité peut amener à l’équilibre entre nations. La défense en commun des intérêts de ses nationaux. Les exemples abondent dans le monde. Regarder du côté d’Israël, du Liban ou de la Chine pour ne citer que ces trois États ayant leurs (bis) nationaux de part le monde …

Voilà les quelques éléments pour soutenir l’idée d’accorder une double nationalité aux congolais et d’abroger ainsi une des dispositions de la constitution qui consacre que la nationalité congolaise est unique.

Partager cet article

Commenter cet article

Soultan djaafer 22/07/2016 17:11

Merci a tout vous ekip

Soultan djaafer 22/07/2016 16:52

Merci a tout vous ikip

Soultan djaafer 22/07/2016 16:54

Merci a tout lekipover blog

Soultan djaafer 22/07/2016 16:51

Merci a tout vous ekip

Soultan djaafer 22/07/2016 16:49

Merci a tout vous ekip

Soultan djaafer 22/07/2016 16:49

Merci a tout vous ekip

Agnif 24/04/2015 01:20

Pour l’instant, la RD Congo est pays instable et sous occupation. Il ne serait pas prudent de vouloir résoudre ce problème de double nationalité pendant l’occupation.