Ressources du Congo

Demandez à Excel de vous rendre des comptes (15/200): Atelier n° 5

25 Novembre 2014 , Rédigé par Zamba Synkin Publié dans #Tech' Net & Code, #e-Learning

Atelier 5: La table de Pythagore
Atelier 5: La table de Pythagore

Je ne reviens pas sur le volet portant sur: la mise en forme, la fusion des cellules, le choix des polices et des couleurs d'un texte, l'incrémentation (automatique), l'encadrement d'une plage de cellules... pour la simple et bonne raison que vous savez comment vous y prendre pour le régler.

Que remarque-t-on en parcourant cette table de Pythagore de gauche à droite ?

Eh bien, ce faisant, on remarque tout simplement que c'est une table de multiplication traditionnelle. Ainsi en parcourant la ligne 5, de gauche à droite, on avance d'un pas de 2 (2, 4, 6,..., 20) et pour ce qui est de la ligne 6, on avance d'un pas de 3.

Autrement dit, la ligne 4 correspond à la table de multiplication de 1, la ligne 5 à celle de 2, la ligne 6 à celle de 3, la ligne 7 à celle de 4, etc. Comme, par chance, aucune exception ne vient perturber cette règle, nous pouvons donc la généraliser, en disant que le pas correspond au coefficient.

Atelier 5: La table de  1
Atelier 5: La table de 1

La manipulatrice pour faire l'incrémentation automatique est des plus simples. Je rappelle qu'elle consiste la sélectionner, en l’occurrence, d'abord, à sélectionner le coefficient 1 que l'on multiplie au contenu de la cellule B1,puis à faire apparaître le signe + (au coin inférieur droit) que j'appelle la poignée de recopie et enfin à la tirer jusqu'à la cellule cible (K1).

Atelier 5: La table de  2
Atelier 5: La table de 2

Pour la table de 2, il suffit de reproduire les manipulations ainsi décrites, à l'identique. Je vous laisse poursuivre la même démarche pour les tables de 3 à 10.

Atelier 5: La table de Pythagore
Atelier 5: La table de Pythagore

Et voilà le résultat final auquel vous devez parvenir. Toutefois, si vous avez rencontré quelques difficultés, je vous conseille fortement de reprendre, autant de fois que nécessaire, toutes les étapes, de bout en bout.

Partager cet article

Commenter cet article